Israël: « machine à tuer » et « crimes d’Etat »…

jeudi 1 février 2018
Par j.c

Le livre d’un journaliste israélien révèle

l’ampleur de la politique des assassinats

ciblés perpétrés par les services secrets

du régime de Tel-Aviv.

La presse anglo-saxonne est moins « discrète », ou plus courageuse que la presse française. Qui s’en étonnera ? C’est en effet dans le grand quotidien britannique «The Independant (on line 28 01 2018) que l’on peut lire un article d’Ethan Bronner portant sur un livre écrit par un journaliste du Yédiot Aharonot, et qui a pour titre Rise and kill first.

Voici quelques extraits de cet article intitulé : « dentifrice empoisonné et téléphones qui explosent : le nouveau registre des 2700 chroniques relatant les opérations d’assassinats effectuées par Israël » :

« Le journaliste d’investigation Ronen Bergman a persuadé des agents du Mossad, du Shin Beth et de l’armée à raconter leurs scénarios des crimes d’État.

Dentifrice empoisonné qui provoque la mort au bout d’un mois, drones armés, téléphones mobiles qui explosent, pneus de rechange avec bombe commandée à distance. (…) Un nouveau livre fait la chronique de ces techniques et affirme qu’Israël a réalisé au moins 2700 opérations d’assassinats en 70 ans d’existence.

Le résultat c’est la première approche complète concernant les crimes d’État israéliens. Basé sur 1000 interviews et des milliers de documents, sur plus de 600 pages, Rise and kill  démontre qu’Israël a pratiqué l’assassinat comme forme de guerre, tuant, par exemple, une demi douzaine de scientifiques nucléaires iraniens. (…) Il suggère aussi fortement qu’Israël a utilisé un empoisonnement par rayonnement afin de tuer Yasser Arafat ».

Remarque : le titre du livre – quelque chose comme : lève-toi et tue en premier – serait une référence à un commandement de l’ancien Talmud juif selon lequel si quelqu’un vient pour te tuer… alors, lève-toi et tue le en premier. Ce titre serait donc une formule allusive visant à légitimer les assassinats ciblés israéliens.

Il en faudra bien davantage pour nous convaincre qu’ un ancien texte religieux pourrait à lui seul, si peu que ce soit, justifier… l’injustifiable. Cet injustifiable commis depuis 70 années dans la mise en œuvre d’une politique d’occupation, de colonisation et d’agressions, totalement contraire au droit international, condamnée par l’ensemble des résolutions pertinentes de l’ONU et foulant aux pieds les pratiques internationales et les normes éthiques les plus communément admises.

Le Washington Post, autre grand quotidien (des États-Unis celui-ci) n’emploie pas de circonvolutions inutiles. Sur ce même sujet il titre : « comment les services secrets israéliens on bâti la machine à tuer la plus robuste de l’histoire ».

Décidément, la presse anglo-saxonne… Questions : quel journal français osera donner un compte rendu de cet ouvrage ? Quelle maison d’édition osera en proposer une traduction ?

Tags: ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress