À Carpentras 1000* personnes demandent la relaxe pour Nicole Briend inculpée pour avoir participer à l’action « fauchage de chaise » et refus de prélèvement ADN

samedi 10 février 2018
Par j.c

Des centaines de citoyen.ne.s se sont mobilisé.e.s les 5 et 6 février 2018, pour soutenir Nicole Briend, militante de l’association poursuivie par la BNP Paribas.

Cette militante d’Attac, proviseure de lycée à la retraite, devait comparaitre pour « vol en réunion » et « refus de prélèvement ADN », à la suite d’une action de « fauchage de chaises » menée en mars 2016.

Parmi cette foule, 7 militants haut-savoyards ont manifesté, dont Pierre Cabotte, Élisabeth Perréard et Michel Rioche qui nous ont envoyé un texte sur leur particiapation : " La solidarité, cela se déguste en prenant son temps... et sa voiture pour parcourir de longues distances. Nous étions dès 18h au point de ralliement de l'Espace Auzon où 500 réfractaires à la répression judiciaire s'étaient rassemblés."

À l’ouverture de l’audience, le juge a renvoyé le procès au 7 juin sur un motif de forme, justifiant le report au motif que le chef d’inculpation du refus de prélèvement d’ADN nécessitait une délibération collégiale de juges (3 juges étaient nécessaires, alors que le juge était seul pour statuer).

Cette décision surprenante n’a rien enlevé à la détermination des militant·e·s venu·e·s exiger la relaxe pour Nicole et dénoncer l’évasion fiscale.

"A la tribune, la porte-parole d'Attac, Annick Coupé, donne la parole aux acteurs locaux et nationaux réunis autour de Nicole Briend.  Le ton est donné dès l'intervention par skype de Cédric Herrou, le résistant de la vallée de la Roya qui explique son combat et ses démêlés judiciaires suite à sa solidarité avec les migrants venus d'Italie.

Puis Susan George, toujours via skype, ironise sur la dangereuse délinquante judiciaire que nous avons devant nous.

Aux côtés de Nicole, Michel Gairaud (rédacteur en chef du journal alternatif local, le Ravi), John Palais (coordinateur de Bizi et inculpé à Dax dans le premier vol de chaises), Florent Campin (président des Amis de la Terre et inculpé plus récemment à Bar-le-Duc) rattachent leur résistance aux mouvements qu'ont porté les protestataires dans toute la France.

Nicole Briend rappelle le sens de son combat : l'exigence d' une fiscalité juste et dès lors consentie, la défense des services publics, la distinction entre le légal (lois protégeant les puissants) et le légitime (la désobéissance civile).

Après une soirée festive avec un groupe engagé et tonique, nous nous retrouvons le lendemain encore plus nombreux dans les rues menant au tribunal : une haie d'honneur de plus de mille militants accompagne Nicole aux cris de « Ce n'est pas Nicole qu'il faut juger mais l'évasion fiscale en bande organisée ».

Nicole Briend donne rendez-vous au nombreux public le 7 juin prochain à 13h30, date du nouveau procès : ON LACHE RIEN !

Pour Raphael Pradeau, porte-parole d’Attac France : « Alors qu’elle est inquiétée pendant que la BNP continue de pratiquer massivement l’évasion fiscale, Nicole Briend subit une injustice supplémentaire : le report du procès entretiendra la pression dans laquelle elle se trouve depuis plusieurs mois. Nous sommes plus que jamais déterminés à exiger la relaxe de Nicole et nous appelons d’ores et déjà à la mobilisation jeudi 7 juin. Ce sont aux délinquants financiers de se retrouver sur le banc des accusés, et non à Nicole Briend qui a entrepris un acte d’intérêt général ».

*  nombre confirmé par des personnes présentes sur place

 

https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/proces-bnp-paribas-vs-attac-a-carpentras-1000-personnes-demandent-la-relaxe

https://france.attac.org/actus-et-medias/images-militantes/article/images-de-la-mobilisation-de-carpentras-en-soutien-a-nicole-briend

 

 

Tags: , ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Un commentaire sur “À Carpentras 1000* personnes demandent la relaxe pour Nicole Briend inculpée pour avoir participer à l’action « fauchage de chaise » et refus de prélèvement ADN”

  1. Catherine Bullat

    merci d’avoir publié le texte des militants présents à cette manifestation de soutien, mais pourquoi écrivez-vous ‘800 personnes’ dans votre titre alors qu’il y en avait plus de mille ! pas très sérieux !

    #142882

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress