Le week-end du rire, l’humour et les jeunes

mercredi 20 décembre 2017
Par Marie-Dominique Nicolas

Quand "Humour rime avec Toujours":  quand des jeunes passionnés de théâtre voient la scène comme un lieu d’échanges, de partages, de rire… ces élèves du cours de théâtre de Françoise Lagrange, professeure au Polyèdre,  préparent leur première scène officielle.

Ils suivent l'atelier spécifique humour  de Stéphan Joly organisateur du week-end du rire, à l’auditorium de Seynod. ces comédiens en herbe vont inaugurer l'évènement  samedi 20 janvier à 18h :entrée libre en fonction des places disponibles.

Ce stage se déroule sur six mercredis et  Stephan Joly, précise qu'il permet à ces jeunes de 10 à 13 ans de développer leur technique: le sens du rythme, le découpage du texte, le respect du silence, la tenue et la posture sur scène..Venez partager leur bonne humeur et leur joie de vivre. cette première scène est pour eux une aventure…

Le week-end du rire se déroule sur trois jours c'est la 17éme édition.il reste des place pour découvrir ces humoristes décalés et peu connus du grand public: Albert Meslay et Simon Fache, Monsieur Fraize et Wally,Louise Bouriffé avec Marianne Sergent  et Bernard Azimuth. le programme est sur le site de l'auditorium de Seynod: ici

Tags: , ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Un commentaire sur “Le week-end du rire, l’humour et les jeunes”

  1. SUREAU

    Hello Marie-Do ! Oui, l’humour, ça change la vie : yoga du rire (j’en ai pratiqué 3,5 ans), théâtre d’improvisation (j’ai pratiqué 2 ans avec les Nimprotekoa, je pratique avec les Mégalops au Polyèdre, adultes et ados – intergénérationnel – j’aime). Une grande école d’humanisme : j’accepte la proposition de l’autre, je la fait évoluer, je respecte l’autre en transformant mes questions en affirmations douces, je développe ma créativité. Comme dans le rêve, l’autre représente aussi une partie de moi, il peut être un adversaire mais pas un ennemi. A tout âge (j’ai 68 ans), je renoue avec mon âme d’enfant ! C’est aussi la base de l’esprit de résistance …

    #142273

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress