Les vœux de Gilles Perret pour 2018.

dimanche 31 décembre 2017
Par jefdelhaye

 

"Une pensée pour 2018 en regardant le JT:


Des batailles, des luttes et des morts pour obtenir la mise en place de la Sécurité sociale à la Libération en la rendant indépendante de l'Etat et Emmanuel Macron , descendant du ski, se met en scène pour la TV en signant ses textes de loi. Comment qualifier ça? Indécence? Arrogance?

 

Pour cette nouvelle année, j'ai une pensée pour mes copains résistants: Walter, Raymond, Henri, Odette, Stéphane, Léon et tous les autres rencontrés au fils des soirées débats et des rassemblements "paroles de résistances" aux Glières.

Toutes ces belles personnes ont rêvé, se sont battues et ont créé une société plus juste, tournée autour de l'intérêt général sans jamais oublier les plus faibles.

A tous ceux qui se battent au quotidien contre les injustices, je souhaite une bonne année 2018.


A tous ceux qui se sont mis à faire de la politique 3 semaines avant les élections présidentielles, qui ont cru à la belle histoire du "ni de gauche ni de droite", qui ont donné des leçons d'anti-fascisme entre les deux tours, qui nous ont installé un président sur un trône et qui se sont rendormis depuis, je vous souhaite de continuer de dormir tranquille.

Tout ira bien... A moins que la précarité vous rattrape, vous ou un de vos proches..."

Gilles Perret.

Tags:

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

2 commentaires sur “Les vœux de Gilles Perret pour 2018.”

  1. MimiduBdF

    Merci Gilles, et bravo pour ce coup de gueule bien senti.
    A bientôt
    Mireille, eh oui, de CRHA 🙂

    #142435
  2. Marie Lou

    bonjour Gilles

    Ta colère est légitime et je la partage. Mais pour résister au libéralisme, il nous faut des millions de résistants comme ceux auxquels tu rends hommage. ET SURTOUT un projet politique de rupture avec le capitalisme, sans ambigüité et l’ensemble des institutions qui leur permettent de dominer les peuples (OTAN, UE,OMC,FMI, banque mondiale). Ce projet politique doit faire l’objet d’une construction collective, avec pour socle une véritable démocratie. Et pour commencer,reprenons l’analyse de Colette Bec présente dans ton film la Sociale sur le véritable fondement de notre protection sociale, prenons le temps de le lire et d’en débattre à la suite du film
    Bonne année 2018 et mobilisons nous durant cette année pour sauver notre Protection sociale!

    #142408

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress