Le Préfet privilégie le dépôt de plainte des femmes victimes de violences, mais regrette un manque de moyens pour assurer un vrai accompagnement social sur tout le territoire.

mardi 5 décembre 2017
Par gfumex

Tags: ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Un commentaire sur “Le Préfet privilégie le dépôt de plainte des femmes victimes de violences, mais regrette un manque de moyens pour assurer un vrai accompagnement social sur tout le territoire.”

  1. schmilblick

    Cela respire l’engagement ! Toujours des moyens , des moyens , des moyens ! on se croirait dans un syndicat. Et la volonté et conscience professionnelle ? à la trappe ?

    #142022

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress