Un essaim d’idées pour la villa Abeille

dimanche 15 octobre 2017
Par Loïc Quintin

Une opération sauvetage de la presqu'île d'Albigny a eu lieu en septembre, journées du patrimoine, à l'appel des Amis de la Terre. Les deux jours étaient consacrés, une fois de plus, à la sensibilisation du public contre l'inutilité de l'éventuel futur centre des congrès.

Les promeneurs ou les personnes intéressées étaient appelées à suivre les guides bénévoles. Ceux-ci ont expliqué les tenants et les aboutissants de l'histoire qui a débuté il y a plus de six ans, en faisant le tour des propriétés menacées d’arasement.

Devant la magnifique villa Abeille, les visiteurs ont été invités à imaginer la destination sociale et citoyenne d'un tel bâtiment.

Rappel historique

  1. Choix du site d'Albigny.
  2. Recours du collectif des opposants (Amis de la Terre, Frapna, Annecy Lac Environnement) contre le PLU modifié d'Annecy-le-Vieux.
  3. Recours gagné. Appel de la mairie. Contre-attaque du collectif.
  4. Recours gagné.
  5. Pourvoi au Conseil d'Etat par la mairie d'Annecy-le-Vieux. Recours du collectif en cours.

Contestation du SCOT 

En ce qui concerne le SCOT, 2015 voit les 63 communes l'approuver. Les Amis de la Terre font un recours. Le tribunal administratif approuve le SCOT. Appel des Amis de la Terre. Le résultat se fait attendre. Cette même année, l'APD (Avant projet définitif) est approuvé par la C2A, avec au passage une augmentation de coût. Un recours est lancé. Le jugement est en attente. Enfin, toujours en 2015, la C2A approuve la DUP (Déclaration d'utilité publique). Un recours est déposé, mais il est jugé non recevable car prématuré. Cependant les commissaires enquêteurs émettent un avis défavorable sur l'enquête publique de la DUP. La C2A approuve alors la DIG (déclaration d'intérêt général), cela en 2016. Le préfet signe la DUP. Le collectif engage un recours.

En juin 2017, dernier épisode de la guerre de tranchée, le tribunal administratif de Grenoble annule la DUP. Victoire du collectif ? Non, car le Grand Annecy fait appel de la décision, ainsi que le ministère de l'intérieur.

 

Loi littorale bafouée

« Malgré les non de la majorité de la population, de la commission d'enquête et de la justice (trois fois), ils s'obstinent, » clament les Amis de la Terre.

Dans cette affaire qui n'en finit pas, « la loi littorale est bafouée, car la bande des cent mètres n'est pas respectée, » réaffirme le collectif. Et d'égrener tous les éléments qui s'inscrivent contre un tel projet (*). Cette opération de sensibilisation est faite aussi pour récolter des fonds nécessaires pour financer le combat des opposants. Il faut dire que le budget affiche 21 262€ de dépenses, dont 73% pour l'avocat, Maître Louis Cofflard, couvertes uniquement par des dons et des ventes d'objets (tee-shirts, autocollants, etc). Les soutiens affluent, ce qui encourage les bénévoles : « S'il faut contester encore, on contestera ce projet inutile. »

Ils ont été soutenus par Nicolas Hulot quand il n'était pas ministre. Il s'était prononcé contre. Et aussi par Cécile Duflot, Ségolène Royal et Emmanuelle Cosse. «On attend. C'est entre les mains de la justice et le permis de construire n'est toujours pas déposé. »

Résistances diverses

 Le centre de congrès n'est pas près de sortir de terre.

Outre la villa Abeille, superbe patrimoine racheté par la ville d'Annecy-le-Vieux pour 4 millions d'euros au motif, lors de la transaction, de « préservation du patrimoine », d'autres bâtiments sont dans le collimateur. Et parmi ceux-ci se trouve la propriété de Monsieur Racine, dirigeant du mini-golf, qui ne veut pas vendre. Ce qui bloque l'expropriation, laquelle est également gelée tant que la DUP est refusée.

Il y a donc des résistants extérieurs et intérieurs à l'éventuel projet de centre des congrès.

Pour la amoureux de la nature, le guide signale que 41 arbres seraient supprimés et l'emprise du centre rognerait une partie de la plage d'Albigny.

Déterminés, les membres du collectif annoncent : « On ira devant le Conseil d'Etat s'il le faut. »

Des idées en masse pour l'Abeille

 Le tour du site étant effectué, place aux idées de la population pour utiliser intelligemment la villa Abeille. Ça fuse.

Citations dans le texte :

  • un centre de thérapie douce pour élus atteints de délire mégalomaniaque
  • gîte pour un lieu de partage, accueil de créatifs
  • auberge de jeunesse
  • lieu de rencontre pour personnes seules
  • lieu de convivialité et de solidarité
  • accueil d'artistes, sportifs en résidence
  • maison des associations
  • lieu de rencontre et de culture
  • espace de liberté pour tous, pour le futur de nos enfants
  • petite restauration approvisionnée par des produits locaux et bio à des prix raisonnables
  • un chantier participatif pour la rénover
  • lieu multiculturel, intergénérationnel
  • faire venir Nicolas Hulot sur les lieux

 

Toutes ces propositions seront mises en valeur par le collectif et envoyées aux élus.

 

(*) tous les détails sur http://sauvonslapresquilealbigny.over-blog.com et sur http://centrecongres-albigny.over-blog.com

 

 

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress