Pour Philippe Meirieu, le défi de l’éducation nationale est de se nourrir à nouveau de la richesse de l’éducation populaire

jeudi 5 octobre 2017
Par gfumex

Tags: ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Un commentaire sur “Pour Philippe Meirieu, le défi de l’éducation nationale est de se nourrir à nouveau de la richesse de l’éducation populaire”

  1. Schmilblick

    Vraiment, il a parlé, donc tout va changer, en attendant, il y en a qui ont dégusté pour avoir défendu les principes qu’il affiche,lui, aujourd’hui !!!
    Si le monde de la pédagogie était capable de se relier au monde des histoires, même néo-colonialistes , dont européennes puisque nous en faisons directement partie, pour éviter de (faire) reproduire les erreurs du passé,
    ce serait une grande première !!! s’il n’est jamais trop tard pour éviter le pire, alors peut-être reste t-il encore une chance de rectifier les objectifs fondamentaux et initiaux appliqués au 21 è siècle.
    Si les médias ne peuvent être là que pour garder l’illusion, alors il faudra mettre d’autres pratiques démocratiques en oeuvre à tous les niveaux !

    #141056

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress