Des centaines de personnes ont manifesté à Vailly pour une cohabitation apaisée entre paysans et citoyens à l’appel de la Confédération Paysanne

mardi 31 octobre 2017
Par j.c

La mobilisation de ce Dimanche 29 octobre à Vailly, a rencontré un grand succès.
De nombreux, citoyen.ne.s et paysan.ne.s, se sont rassemblés pour soutenir la famille Châtelain, agriculteurs à Vailly.

Cet éleveur bovin a fait l'objet d'une plainte pour avoir bloqué la circulation avec son troupeau qu'il déplace sur la voie publique, comme cela se fait partout dans les zones rurales.
Comme cela était prévisible, la plainte déposée par ce couple, dont le mari est d'origine suisse, a été classée sans suite.

La confédération paysanne a saisi cette affaire ubuesque pour alerter la population haut-savoyarde sur le risque de voir disparaître l'agriculture paysanne dans notre département sous la pression d'un urbanisme débridé.

Dans un communiqué, elle explique pourquoi la situation est préoccupante :


  "Nous, paysans et paysanne de Haute-Savoie, nous revendiquons le droit à la terre qui est notre pays, que nous voyons depuis des années se bétonner, se polluer, se bitumer, se réserver, se dérégler et toujours se réduire ; le présent et l’avenir de cette terre, encore existantes, est toujours trop compromis.
Les hectares vulnérables dans les plans locaux d’urbanisme sont encore trop importants et nous demandons d’y intégrer des pôles agricoles de proximité, véritables outils de transition pour relocaliser l’alimentation. Les projets routiers sont encore trop consommateurs de terre agricole nous demandons un moratoire sur ces projets et une réflexion large et à long terme sur la mobilité dans le département.

Le jusqu’au-boutisme de l’industrie touristique crée des conflits d’usage (eau, neige de culture, aménagement). Nous demandons une réelle prise en compte de notre rôle dans l’entretien du paysage et des conventions à long terme pour l’utilisation des alpages afin de pérenniser et créer plus de fermes.

A Vailly, mais partout en Haute-Savoie, nous subissons les conséquences d’un aménagement du territoire irraisonné qui mite les espaces agricoles sans se soucier des problèmes de cohabitation. Mais nous avons été présents hier à Vailly pour construire ensemble, sur la base d’une relation détendue et durable, une cohabitation équilibrée.
La Confédération Paysanne suit de près la suite de cette affaire et invite les paysans mis en cause à travailler avec le Comité d’Action Juridique de Haute-Savoie pour ouvrir le débat et construire un cadre légale et sécurisant autour du métier paysan.

 

Notre rôle c’est de défendre l’agriculture paysanne et ses travailleur(se)s. Oui, et plus que jamais, nous voulons continuer à être paysan(ne)s dans des campagnes vivantes."

Tags: ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress