Le Socialiste et l’Insoumis

mercredi 2 août 2017
Par brumes
Le Socialiste ayant galéré
Tout l'Été,
Se trouva fort dépourvu
Quand le vote fut venu.

Pas un seul petit électeur,
Ni de gauche, ni d'ailleurs.
Il alla pleurer sa fin
Chez l'Insoumis son voisin,
Lui priant de s'allier
Avec lui pour résister
Au moins jusqu'à la fin d'Avril.
« Nous gagnerons, lui dit-il
En faisant mal,
Et à la hyène, et au chacal. »
L'Insoumis a trop d'honneur,
C'est là son moindre défaut.
« Que faisiez-vous au temps chaud ? »
Dit-il a cet amateur.
« Nuit et jour, bien que peinant,
Je gouvernais, ne vous déplaise.
-Vous gouverniez ? J'en suis fort aise.
Eh bien ! Dégagez, maintenant ! »
Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress