Francesco Giai Via donne une nouvelle jeunesse au cinéma italien dans la continuité de celle impulsée par Jean Gili et Pierre Todeschini

samedi 8 juillet 2017
Par gfumex

Francesco Giai Via, Salvador Garcia et Sarah Quintric

 

Tout change et rien ne change !

Salvador Garcia, directeur de Bonlieu Scène Nationale, aura résumé en quelques mots l'avenir du cinéma italien à Annecy.

Qui aurait donné en 2015 une "lire" à ce festival quand Dominique Puthod, maire-adjoint d'Annecy chargé de la culture - actuellement maire délégué d'Annecy - avait décidé de porter un coup mortel au festival en lui infligeant une parution bisannuelle, première marche vers sa disparition, et ainsi punir Jean-Gili, ancien délégué général, devenu un monument encombrant atteint des "affres de la vieillesse".

C'était sans compter sur la formidable "stand ovation" portée par ce public annécien à Jean Gili lors du palmarès de la 33ème édition,  suivie de la pétition lancée par librinfo qui a recueilli plus de 1500 signatures.

Devant une telle mobilisation, Salvador Garcia est venu enlever l'énorme épine plantée par Dominique Puthod dans la botte du maire Jean-Luc Rigaut en couplant en 2016 le festival du film italien avec celui du film espagnol.

 

Le festival du film italien reprend sa parution annuelle et autonome, avec les nouvelles couleurs de la jeunesse, pour une 35ème édition du 25 septembre au 1er octobre

Francesco Gia Via va donc écrire une nouvelle page de ce festival qui, espérons-le, sera la première d'un nouveau livre exubérant d'images émouvantes et de paroles volubiles et joyeuses dont les réalisateurs italiens ont le secret et qu'attendent impatiemment de nombreux amoureux du cinéma italien.

Francesco Giai Via est critique de cinéma. À 41 ans, après avoir travaillé pour le Festival International du Film de Turin, et "CinemAmbiente", un festival pour l'éducation à l'environnement et à la solidarité internationale, Francesco Giai Via est aujourd'hui directeur artistique du Festival du film de Carbonia en Sardaigne dont l'objectif est de promouvoir des films sur le travail et la migration.

Francesco Giai Via est également consultant à la programmation pour le prestigieux festival "La mostra de Venise".

Sa nomination comme directeur artistique de "Annecy Cinéma Italien" est pour lui une formidable aventure, et pour nous une garantie que la dimension artistique sociale et solidaire du festival sera préservée dans l'esprit impulsé par Pierre Todeschini et Jean Gili où justice sociale et liberté sont au cœur de la société humaine que nous aspirons de nos vœux.

Si on peut parler d'un nouveau départ du festival du film italien repeint avec des couleurs différentes par Francesco Giai Via, celui-ci  ne veut pas créer une coupure dans le "travelling" :

 

Tags: , , , ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress