À Annecy, de nombreux citoyens ont manifesté leur solidarité avec les réfugiés.

mercredi 21 juin 2017
Par gfumex

DSC09071

En cette journée mondiale des réfugiés,  ces citoyens solidaires avaient tenu à être présents sous un soleil de plomb sur la place François de Menthon chauffée à blanc. Une façon implicite de se rapprocher de ces pays frappés par la guerre, la famine et la soif.

Des réfugiés afghans, syriens… résidents du CAO (Centre d'accueil et d'orientation), géré par l'association GAIA, étaient aux côtés des militants de la Ligue des Droits de l'homme, du Secours Catholique, d'accueillir l'étranger, de travailleurs sociaux, et de nombreux citoyens venus apporter par leur présence un soutien fraternel.

Ces associations avaient souhaité qu'il n'y ait ni drapeaux, ni banderoles afin de rassembler le maximum de personnes en évitant toute récupération religieuse ou politique. Malheureusement cela n'a pas suffit pour obtenir une  large mobilisation citoyenne.

Est-ce de l'indifférence ? Certains militants ne le pensent pas. Ils regrettent que ces réfugiés se fassent trop discrets et que la population n'ait même pas notion de leur présence.

D'autres estiment que les pouvoirs publics de l'État et les collectivités territoriales dans leur souci de limiter l'accueil de ces réfugiés en France, ne font rien pour inciter la population à manifester leur solidarité .

Au contraire, pour de nombreux militants associatifs, la solution est d'encourager la population à rencontrer ces réfugiés et les aider à vivre à nos côtés.

Tags: , , , ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress