La LDH est dorénavant favorable aux compteurs « Linky »

vendredi 31 mars 2017
Par Loïc Quintin

Michel Tubiana, le président d'honneur de la Ligue des Droits de l'Homme accuse l'élu municipal Stéphane Lhomme, opposé à l'installation des compteurs Linky, de "malhonnêteté"

C’est avec des termes tels que « profondément malhonnête » ou « vos méthodes », mais aussi en agitant des menaces, que Michel Tubiana, Président d’honneur de la Ligue de Droits de l’Homme (LDH) s’est attaqué à Stéphane Lhomme, animateur actif de l’opposition citoyenne aux compteurs communicants Linky et cie.

La LDH, opposée à l'origine aux compteurs Linky, a-t-elle été influencée par l'industriel "Enedis" ?

« Après avoir pris position contre les compteurs Linky, la seule position possible en vertu de ses engagements, à savoir exiger l’arrêt de l’installation de ces compteurs, la LDH a battu en retraite. » (Cliquez ICI pour connaître sa position à l'origine).

Stéphane Lhomme a renvoyé Michel Tubiana à la lecture des propres statuts de la LDH et appelé celle-ci à réétudier la question des compteurs communicants mais aussi, « de toute urgence, à dénoncer les méthodes – lui aussi emploie ce terme - (mensonges, intimidations, effractions, violences verbales et parfois même physiques) utilisées un peu partout en France par Enedis et ses sous-traitants à l’encontre des citoyens de plus en plus nombreux qui refusent de se laisser imposer les compteurs Linky » (un rassemblement a eu lieu le 22 mars à Paris, devant la maison de la Radio).

Tags: , ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress