Le « coup de gueule » de François Rufin lors de la remise d’un César pour son film « Merci, patron ».

samedi 25 février 2017
Par jefdelhaye

mercipatroncesar

Récompensé dans la catégorie du meilleur documentaire pour son film Merci Patron !, le journaliste et réalisateur François Ruffin a évoqué sur scène, hier, vendredi 24 février, le sort des ouvriers victimes des délocalisations, le sujet de son film, et appelé le président de la République François Hollande à "sortir de l'impuissance et se bouger le cul".

Le film raconte le combat d'un couple d'anciens ouvriers du groupe LVMH dans le nord de la France parvenus, avec l'aide du réalisateur, à soutirer de l'argent à Bernard Arnault, l'une des plus grosses fortunes de France. Le couple avait perdu son emploi après la délocalisation d'une usine en Pologne.

 

"Mon film parle de personnes licenciées car leur entreprise a été délocalisée en Pologne. Au moment où je vous parle c’est une usine d’Amiens, l’usine Whirlpool d’Amiens, qui subit la même histoire parce que ça part là aussi en Pologne. Il y a 15 ans j’étais déjà à Amiens et c’est le lave linge qui partait en Slovaquie, j’ai connu Continental qui est parti en Roumanie, Good Year parti en Pologne. Ca fait maintenant 30 ans que ça dure dans l’ameublement, dans le textile dans la chimie dans la métallurgie et ainsi de suite.

Pourquoi ça dure comme ça depuis 30 ans ? Ca dure comme ça depuis 30 ans parce que ce sont des ouvriers qui sont touchés et donc on en a rien à foutre. Si c’était des acteurs qui étaient mis en concurrence de la même manière avec des acteurs roumains, ça poserait problème immédiatement. Si c’était des journalistes, quand on touche à l’avantage fiscal ca fait des débats aussitôt, y a des tribunes dans les journaux

Imaginons que c’est les députés dont on dit qu’ils ne sont pas compétitif. Un député français coute 7100 euros par mois, un député polonais revient 2000 euros par mois. Et encore je suis modéré parce qu’au Bangladesh un député coute 164 euros. Imaginez que demain on dit il faut délocaliser l’hémicycle à Varsovie ? Immédiatement il y aurait des débats et y aurait un projet de loi. Ca fait 30 à 40 ans que ça dure pour les ouvriers et y a pas de projets de loi. Dans ce pays y a peut-être des sans-dents, mais y a surtout des dirigeants sans cran. Alors maintenant Hollande par exemple il a l’occasion de montrer sur le dernier fil que son adversaire c’est la Finance qu’il peut faire des réquisitions, qu’il peut interdire les produits Whirlpool sur le territoire français, qu’il puisse sortir de l’impuissance et se bouger le cul."

voir la video.

 

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

12 commentaires sur “Le « coup de gueule » de François Rufin lors de la remise d’un César pour son film « Merci, patron ».”

  1. DEHGANE

    Salutaire pour lui, pas pour la cause qu’il défend…

    Mais je n’ai pas besoin d’étaler mon CV ici, je fais ce que j’ai à faire et surtout je dis ce que j’ai à dire que ça plaise ou non.

    Je ne vois pas à quel moment j’ai soutenu le gouvernement, ni quelque gouvernement que ce soit d’ailleurs, même implicitement…mais peut-être que ma prose est incompréhensible ?

    En tout cas, je constate que certains « insoumis » n’acceptent pas la critique. Qu’est-ce que ce serait si, suite à la lecture du programme de Monsieur Mélenchon, j’en faisait la liste complète ?

    Ne rien faire dites-vous ? Mais n’est-ce pas précisément ce que tout le monde fait ? On manifeste, on pétitionne, on vote une fois de temps en temps…et après, quoi ? Avouez que c’est très peu et que les résultats se font attendre, qu’en attendant la souffrance augmente, et que la colère qui en découle mérite plus que des slogans et des postures.

    Mais, Monsieur Greffioz, peut-être qu’un jour on se croisera ailleurs que sur internet et que je pourrai vous expliquer tout cela de vive voix…

    #136574
  2. greffioz

    Coup de gueule salutaire n’en déplaise à monsieur Dehgane , en droite ligne du combat que mène depuis plusieurs années F Rufin .Peut-être que vous menez de votre côté un autre combat , aussi je vous invite à nous éclairer à ce sujet tout en précisant vos propositions . Défendre implicitement un gouvernement qui a trahi ses électeurs tout en émettant une critique en réponse à votre commentaire concernant des personnes qui s’investissent depuis un an dans le mouvement de la France Insoumise m’interpellent .
    Faut-il ne rien faire et accepter la servitude volontaire mise en oeuvre par les dirigeants de l’UE aidés en cela par le zèle de nos gouvernants ? Quel bel horizon !

    #136557
  3. JLavy

    A croire qu’on ne voit pas clair la nuit…. Pas un mot sur le libéralisme et la politique de l’Union Européenne… prison des peuples, et dont il faudra bien sortir…Quelle déception.

    #136544
  4. marguet francoise

    faire entendre une parole publiquement,
    et surtout quand elle n’est pas attendue,
    bouleversant ainsi l’ordre établi,
    est un des espoirs à
    cultiver autant que chacun le peut!

    #136500
  5. DEHGANE

    Discours pathétique d’un type au bout du rouleau…il avait oublié de prendre ses cachets apparemment.

    Refuser son César en le jetant par terre aurait eu plus de panache !!

    Et puis franchement demander à Hollande de faire quoi que ce soit sur quoi que ce soit relève de la bêtise ou d’une sévère pathologie dont j’ignore le nom.

    Rufin a besoin d’un long repos, il a passé trop de nuits debout !!!

    #136492
    • Milou

      Après un commentaire pareil, on se demande qui est pathétique…

      #136519
    • DEHGANE

      Oui, et en plus je vais persister et signer, en argumentant contrairement à vous. Certes, Monsieur Rufin n’a fait que « pousser un coup de gueule », mais croire que cela aura le moindre effet est d’une naïveté abyssale. De plus, quitte à aller chercher une récompense auprès de la nomenklatura du cinéma français, un discours plus structuré et mieux préparé aurait au moins eu le mérite de la pertinence, ce qui est loin d’être le cas ici.

      Ça fait plaisir, ça soulage un peu mais ça ne sert à rien.

      Bref, si vous pensez que visionner des documentaires pour soit-disant éveiller les consciences est la meilleure des choses à faire, grand bien vous fasse, mais quand on voit la tournure des événements et l’immobilisme ou le conservatisme des forces en présence (y compris parmi ceux qui s’auto-décrètent insoumis), il ne faudra pas s’étonner que rien ne change…et que tout empire !!!

      Quant à « l’ordre établi », il se satisfait pleinement de ces petites vaguelettes, ses digues sont capables de résister à des vents bien plus mauvais…

      #136533
    • Milou

      C’est très pratique de faire dire à son interlocuteur des choses qu’il n’a pas dit : ça permet de l’écrabouiller à peu de frais.

      #136593
    • DEHGANE

      ce qui serait pratique c’est que vous ayez des arguments à avancer…

      #136600
    • Milou

      Votre prose est faite :
      – de propos injurieux qui n’apporte rien au débat (« discours pathétique », « type au bout du rouleau », « oublié de prendre ses cachets », « bêtise ou sévère pathologie », « besoin d’un long repos ») ;
      – de procès d’intention (« croire que cela aura le moindre effet est d’une naïveté abyssale » : qui a prétendu cela ? ; « si vous pensez que visionner des documentaires pour soit-disant éveiller les consciences est la meilleure des choses à faire, grand bien vous fasse » : qui a prétendu cela ?)
      – des reproches un peu fort de café (« discours peu structuré et peu préparé, immobilisme et conservatisme » ne sont pas les premiers mots qui me viennent à l’esprit à propos de Ruffin en général et de cette intervention en particulier).

      En revanche, je suis bien d’accord avec vous sur le fait que ce n’est pas cette intervention – prise isolément – qui changera quoique ce soit. Mais Ruffin fait bien d’autres choses…

      #136619
    • DEHGANE

      Vous confondez virulence du propos et insultes, mais ce n’est pas grave.

      Vous isolez quelques extraits de mes propos en les isolant de leur contexte, et ce n’est pas grave non plus.

      Je pense que Rufin n’est pas le « working class hero » comme beaucoup semblent le penser et j’estime avoir le droit de le dire, et ce n’est que mon avis.

      Mais pour finir, concernant ce « coup de gueule », vous êtes d’accord avec moi sur sa portée plus que limitée…donc, tout va bien.

      #136643

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress