LA GENTIANE : un moyen de paiement alternatif dans le bassin annécien.

mardi 21 février 2017
Par Loïc Quintin

Une monnaie locale du nom de "gentiane" est en gestation sur le bassin annécien depuis 2015.  Si tout va bien, sa date de lancement est annoncée en juin de cette année. L'objectif est de mettre sur le marché 9000 Gentianes en 2017, et atteindre les 50 000 en 2020. En attendant, tous les "consom'acteurs" sont invités à participer à son lancement (voir contacts  en fin d'article)

Tout est parti d'un groupe d'indignés en 2008.

Le nom de « Gentiane » pour une monnaie locale a surgi et alimenté une réflexion sur les manières de faire face aux finances dans le bassin d'Annecy. « C'était un peu tôt à l'époque, explique Corinne Blanchet, membre du comité d'action actuel. Par la suite, en février 2015, trois personnes ont relancé ce projet. Un groupe de dix s'est alors constitué afin de voir comment s'organiser pour relancer le projet. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Corinne Blanchet

Suit la mise en place d'une association dite de préfiguration qui disparaîtra à la création de Gentiane.

Le fonctionnement de cette association est qualifié de « sociocratique », les neuf créateurs se plaçant au même niveau de décision. A l'heure où l'on va désigner un chef pour la France, il y a matière à réflexion autour de la démocratie alternative. « Il s'agit de mettre en pratique une certaine éthique de vie, d'animation, en respectant l'autre, » précise Corinne.

 

Une fête de la fonte

En 2016, trois groupes de travail se forment.

Le premier s'occupe de la sensibilisation, de l'éducation et de la formation (dix personnes).

Le second groupe, de dix également, travaille sur les caractéristiques techniques.

Enfin, un troisième groupe, toujours de dix têtes, planche sur les prestataires.

Le premier groupe organise des dégustations gratuites monétaires. Rien de culinaire, mais des débats, jeux et films animent ces journées. Il œuvre en lien avec des établissements scolaires (ECA, lycée Fauré, une école primaire de Cran Gevrier) dans le but de créer les billets Gentiane.

Justement, le deuxième groupe réfléchit sur le fonctionnement de cette monnaie afin qu'elle soit fondante (cela veut dire qu'elle perdra de sa valeur d'environ 4% par an), ceci pour qu'elle circule le plus. D'ailleurs, une fête de la fonte aura lieu chaque année. Imaginez une fête du CAC 40 !

D'après Corinne Blanchet, la Gentiane fonctionnera comme un ticket restaurant. Une Gentiane égale un Euro. Toujours sur le plan technique, on trouvera des billets de un, cinq et dix Gentianes. « La première année, on sera indépendants des collectivités et on fonctionnera plus sur le financement participatif. »

Quant au troisième groupe, il a défini la démarche pour rencontrer les professionnels de la Gentiane. Ce sont des gens de l'alimentaire, du maraîchage, des professions libérales, des thérapeutes, des MJC, piscines, bibliothèques municipales. « Une charte sera à signer pour entrer dans le réseau Gentiane en se défiant d'une amélioration continue. Un comité d'agrément évaluera l'entrée ou non du professionnel. »

Quels sont les apports pour les professionnels ?

« Ils devront toucher le public qui ont la préoccupation sociale, humaine et environnementale. Ils devront intégrer un réseau de gens qui perçoivent l'économie de manière différente. Un échange de solidarité s'établira alors avec les clients. D'ailleurs, un rapprochement avec la ELEF, monnaie locale chambérienne, le LEMAN, monnaie transfrontalière, s'effectue. Et puis, la Gentiane permettra une fidélisation. »

Et pour les clients ?

« Ils dépenseront leur argent dans le cadre d'un réseau qui s'est engagé éthiquement à faire mieux. Agir dans un monde où le local n'a plus sa place, sera un leitmotiv. Ils deviendront ainsi acteurs du fonctionnement des échanges économiques. »

Les fameux billets sortiront en juin de cette année si 55 professionnels et 150 clients répondent à ce projet. Une assemblée constitutive se tiendra fin mars. Les réseaux sociaux seront sensibilisés. Après, le plus dur sera de se développer. « On fera bientôt appel au financement participatif pour obtenir 5000 € afin de créer un poste d'association de gestion de la Gentiane, l'autre association (préfiguration) disparaissant. » L'objectif est de mettre sur le marché 9000 Gentianes en 2017, et atteindre les 50 000 en 2020.

Est-ce réaliste ?

« C'est en créant des petits projets qu'on fait des grandes rivières. Ce n'est pas une utopie. On souhaite que les collectivités deviennent à terme actrices du projet. »

Le futur groupe solidarité travaille avec des acteurs tels que les bailleurs sociaux, une association d'accueil des réfugiés.

Cette monnaie locale offrira le maximum de possibilités d'être utilisée en boucle, un peu comme le recyclage. « Il s'agit de recréer une circulation de la monnaie localement, alors qu'un Euro, lui, part ailleurs. La Gentiane permettra la création d'emplois et un développement d'activités. »

Il est même envisagé un paiement par téléphone. Concrètement, les particuliers pourront retirer cette monnaie auprès de comptoirs de change. Sans oublier qu'un fond de nantissement – ce qui double la masse monétaire – sera déposé à la NEF ou au Crédit Coopératif.

Alors, pour avoir maints détails sur cette monnaie locale, vous pourrez vous rendre au village du développement durable d'Annecy qui se tiendra du 31 mars au 1er avril. D'ici là, une formation d'ambassadeurs aura lieu le 4 mars et le résultat du concours de billets sera annoncé fin mars.

« Cette monnaie, stipule la charte, doit être un outil pour retrouver la maîtrise de notre économie et en construire une autre, réelle et non spéculative... Une gestion citoyenne de la monnaie doit prendre en compte l'avis de chaque acteur. »

Appel est donc lancé à tous les consom'acteurs.

Contact : gentiane.professionnels@gmail.com

Plus d'infos : http://monnaiegentiane.org

Facebook : https://www.facebook.com/monnaiegentiane

Twitter : https://twitter.com/monnaiegentiane

Tags: ,

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress