Comment la financiarisation de l’économie condamne le monde à la misère.

jeudi 23 février 2017
Par jefdelhaye

DataGueule.

Petit rappel: Librinfo74 à besoin de votre soutien pour exister.
Rdv sur la page abonnements pour vous abonner et avoir accès au contenu payant (conférences filmées/archives du JOURNAL papier) ou faire une donation. Merci.

2 commentaires sur “Comment la financiarisation de l’économie condamne le monde à la misère.”

  1. jacques de felice

    Ce discours parfaitement juste, cohérent, non discutable, n’est JAMAIS repris par nos politiques usuels ! Autrement-dit il y a une occultation volontaire dans les médias et par les politiques pour masquer une réalité triviale, brutale, non pérenne. Une désinformation qui permet de demander aux personnes et aux citoyens tous les 5 ans, plus d’effort pour poursuivre cette fuite en avant exclusivement capitalisto-financière : compétitivité, concurrence mondialisée (entre travailleurs-euses dans des systèmes sociaux incomparables), etc
    Comment peut-on à ce point tromper les gens en occultant cette réalité financière, en exigeant des efforts de tous, POUR UNE MINORITÉ DE RENTIERS ?
    Même Hollande avec le soutien indéfectible de la majorité du PS n’a RIEN fait pour réguler la finance. Il n’a pas pris les 2 premières et principales décisions : séparation des banques (coté spéculation / coté dépôts de façon à rendre les spéculations risquées c’est à dire non garanties par l’argent des déposants et donc garanties par l’État) et la taxation de la spéculation !
    Même un gouvernement de gauche n’a pas pris ces mesures pourtant encouragées bien au-delà de la gauche et acceptées par la plupart des pays de l’UE (inclus la Grande-Bretagne !).

    L’impasse capitaliste est patente, personne sauf Mélenchon et l’extrême gauche en parle explicitement – il est en effet impossible aux ténors politiques de renier 40 ans d’erreurs (de l’extrême droite au PS) – elle entraîne les crises identitaires, les xénophobies, en un mot les violences et les guerres.

    Il est un peu tard pour reprendre en main l’économie au service de chacun et de tous mais qui a une autre option viable ?

    #136697
  2. schmilblick

    la financiarisation = un rouleau compresseur des peuples qui ont la tête dans le sable.
    Relevez -vous et pensez démocratie effective pour contrôler cette finance !!!

    #136357

Laisser un commentaire

Rechercher

Pourquoi pas?

Archives

highslide for wordpress